Le Lazaret centre de vacances
francais english deutsch italiano
Sète est une petite Venise Languedocienne qui déploie avec talent ses charmes
et ses atouts. Entre le Mont St Clair qui la surplombe, le port de pêche à ses pieds
et l’étang de Thau à ses côtés, cette petite ville au regard ensoleillé,
traversée par ses canaux, est toujours en pleine effervescence.

Histoire du Lazaret

Il doit son nom à la « pointe du Lazaret ». C’est là en 1865, par la volonté de la paroisse protestante de Sète et de son Pasteur, le Pasteur Lucien Benoit, que fût créé un établissement des bains de Mer.

Il accueille dans un climat de liberté favorisant la rencontre et l’épanouissement personnels, familles, groupes associatifs et personnes venant de tous horizons.

Avec plus de 140 ans d’histoire, le Lazaret bénéficie d’une forte marque de sympathie de nombreuses familles, fidèles pour certaines depuis plus de 70 ans.

Don et Legs

Le Lazaret crée en 1865 par la communauté protestante de Sète, est géré par une association loi 1901 qui a pour but de développer le tourisme social et familial. Toute l’année nous accueillons les groupes, les sessions, les familles, les individuels. Un oratoire où peuvent se dérouler des débats, conférences, projections et célébrations religieuses est à votre disposition. Le terrain appartient à la Fondation du Protestantisme et vous permet d’effectuer un don ou un legs tout en bénéficiant de dispositions fiscales très incitatrices.

Comme toute fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation permet à ses donateurs de bénéficier de deux dispositions fiscales spécifiques : tout versement effectué au profit de la Fondation entraîne l’établissement d’un reçu fiscal permettant :

soit une réduction de l’impôt sur le revenu des personnes physiques égale à 66% du don, dans la limite de 20% du revenu imposable. (Pour les dons effectués par les entreprises, la réduction d’impôt sur les sociétés est égale à 60 % du versement, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaire hors taxes de l’entreprise),

soit une imputation sur la somme due au titre de l’impôt sur la fortune, égale à 75 % du don en numéraire, dans la limite de 50 000 € par an.

Sète et ses traditions

Un peu d’histoire…
Créée sur décision royale en 1666, « Cette » est née de la volonté de trois hommes : Paul Riquet qui cherchait un débouché sur la Méditerranée pour le canal du Midi, Louis XIV qui cherchait une rade pour ses galères royales et souhaitait créer un port d’exportation pour les produits du Languedoc et le chevalier de Clerville à qui Colbert demanda de trouver le cap le plus approprié pour édifier un port.

Sète, l’île singulière, vous invite donc à vivre l’exceptionnel. Côté port, chalutiers, bateaux de plaisance, ferries, barques colorées des jouteurs, s’activent à toute heure. Côté vieille ville, les marchés, la criée, les festivals de musique, les musées modernes ou populaires donnent le tempo. En août, à la fête de la St Louis, la petite ville portuaire revêt ses beaux atours et fait les yeux doux à celui qui remportera les joutes.

Paul Valery et Georges Brassens, en sont les fils les plus célèbres. Ils y reposent aujourd’hui. Ils ont chacun à leur façon rendu hommage à la beauté de cette cité qui flirte avec la mer, la garrigue, la vigne et les étangs.

Les bonnes adresses de Sète

Territoire gastronomique où les produits de la mer et de la terre ont trouvé connivence.
On savoure les loups de mer et les sardines fraîches, on découvre la tielle, cette tourte à la tomate et à la seiche cuite au feu de bois. Quant aux collines, pays de la garrigue, des vignes et de l’olive, on élève les raisins et l’on presse l’huile aromatisée qui viendra agrémenter
le poisson cuisiné et étanché la soif de toutes les bonnes tables sétoises.

Les marchés de Sète
Halles Centrales : Tous les matins de 6h à 14h (produits régionaux, poissons, coquillages, fleurs…) rue Gambetta
Marché aux puces  : dimanche matin, place de la République
Quai Général Durand : communément appelé quai de la Marine, les restaurants s’y succèdent. Au menu : poissons de la Méditerranée, et coquillages de l’étang de Thau.
Bouzigues, capitale de l’huître de l’étang de Thau. Restaurants et bistrots en bord d’étang
Frontignan ; pays du muscat à la couleur dorée qui enchante les papilles mais que l’on doit consommer avec modération. Musée de l’étang à parcourir également.
Marseillan, la visite des caves du Noilly Prat demande la même rigueur qu’à la visite précédente..

Musées
Le MIAM ou musée d’Art modeste. Le plus singulier des musées. Enfants et adultes.
23 Quai du Maréchal de Lattre de Tassigny 34200 Sète
Villa Gallo Romaine des Prés Bas. En bordure du bassin de Thau, non loin de la voie Domitia, cette villa Gallo Romaine est un véritable petit palais aux sols recouverts
de mosaïques polychromes richement décorées.
Abbaye de Valmagne à Villeveyrac. Fondée en 1138, cette Abbaye Cistercienne fut l’une des plus riches de France.

Festivités
Joutes nautiques, de juillet à fin août, avec en point d’orgue le lundi de la St Louis.
Les meilleurs jouteurs de 80 kg à 170 kg vont tenter d’inscrire leur nom pour passer à la postérité.
Sur les pas de Georges Brassens : l’office du tourisme vient de créer un itinéraire audio guidé plutôt original. Une promenade dans sa ville natale d’1h30.

La région

Le soleil méditerranéen, la diversité des paysages et la qualité de son accueil sont à l’origine de cet art de vivre et font du Languedoc-Roussillon une terre riche et généreuse qui continue d’attirer et d’envoûter de nombreux visiteurs venus du monde entier.

En bord de mer ou au cœur de l’arrière pays, les traditions de grande convivialité et d’échange font partie des atouts de la région. Traditions festives, vins réputés, parties de pétanque, balades sur le Canal du Midi (classé au patrimoine mondial de l’Unesco), marchés de plein air, tables gourmandes... Cette douceur de vivre se reflète aussi dans les artisanats locaux, la fraîcheur des produits, et les inspirations artistiques d’une grande richesse et variété que l’on perçoit tant dans le patrimoine qu’à travers les nombreuses personnalités passionnées par cette terre d’accueil.